La RN7, Le Kremlin Bicêtre - Villejuif - Juvisy - 0/0

Réalisations  |  

La RN7, Le Kremlin Bicêtre - Villejuif - Juvisy - 0/0

4 gabarit photo 0002 P1090366
gabarit photo N7pers
gabarit photo N7vue googl
1 gabarit photo 0005 P1110671
2 gabarit photo 0009 P1110666
5 gabarit photo 0006 P1110669
8 gabarit photo 0003 P1090356
9 gabarit photo 0004 P1110695
gabarit photo N7 photo1

La RN7, Le Kremlin Bicêtre - Villejuif - Juvisy

  • Département / Ville : 94 Kremlin Bicêtre - Villejuif - Juvisy
  • Maîtrise d'ouvrage : DDE Val de Marne
  • Études / Réalisation : 2002/2017
  • Équipe : Bruno Fortier (Architecte Urbaniste mandataire), ARCADIS, SECTEUR
  • Mission : Etude de définition, Maîtrise d’œuvre espaces verts
  • Surface : 6 km

Notre travail s'est fait en parfaite coopération avec l'agence de B.FORTIER.

Sur plus de 7 km de long, nous avons requalifié une entrée dans Paris.
Notre idée était de concevoir un paysage remarquable, unitaire et recouvrant la division administrative de communes.

Nous avons donc défini un vocabulaire végétal monumental reconnaissable d'un bout à l'autre de l'itinéraire.
Nous avons fait mettre en culture pendant 4 années près de 800 arbres, chênes verts et pins parasols, afin d'obtenir à terme des sujets homogènes répondant aux exigences notamment la hauteur de fût) du STIF.

Juste avant la porte d'Italie, il s'agit de chênes de Bourgogne marcescents, car la structure urbaine est plus constituée et a moins besoin d'arbres persistants et "architecturaux". Les pins parasols restent fortement présents par un jalonnement régulier et en bouquets jusqu'au boulevard périphérique. Ce rythme est réglé sur celui des espaces signifiants des villes traversées : Porte d'Italie, place J.B.Clément, place E.THOMAS etc...

Sur le plateau, passant de part et d'autre du tramway, un double alignement de chênes verts forme un paysage vert très construit. Cadrant la piste cyclable, une ligne de grands parasols appuie un paysage urbain déjà imposant, mais qui au fil des années, au vu de la dimension et de la présence formelle des ces arbres, deviendra une entrée réellement monumentale de la capitale.